Rosalie Life, initiative lauréate 2016 du prix Groupama Créateurs de Confiance

Retourner à la page d'accueil

Au lendemain de la rencontre entre professionnels de la silver economie à Ploufragan, mercredi 22 juin donc, Marina Bouchet s’est rendue spécialement à Paris pour recevoir le Prix Groupama Créateurs de Confiance 2016 catégorie Habitat et logement, des mains de Patrick Poivre d'Arvor (PPDA) et du jury… Elle nous fait part de ses impressions. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Crédit : Rosalie Life. Selfie Marina Bouchet & Michel Desjoyeaux. 

 

 

Imaginez : le siège de Groupama SA, une adresse de prestige au cœur de Paris, avec vue imprenable sur la Tour Eiffel. Nous sommes le 22 juin 2016 au soir, l’amphithéâtre se remplit (près de 300 invités sont attendus), l’excitation monte, comme je suis à la fois spectatrice et actrice de la cérémonie, je me dis que c’est quand même la classe ! 

 

Je ressens une grande fierté à l’idée de porter Rosalie Life au-delà de la Bretagne, de nous faire connaître alors que le site web venait à peine d’être lancé… Ca précipite un peu la communication, mais c’est incroyable de pouvoir le faire à ce moment précis du projet. C’est le saut de l’ange, je me dis que tout est possible, que je ne rêve pas !

 

Les 7 lauréats, dont je suis, sont d’abord accueillis pendant près d’une heure par le DG de Groupama France et d’autres responsables du groupe, ainsi que par PPDA et les membres du jury. C’est vraiment intéressant de partager ce moment ensemble et de faire connaissance avec les autres lauréats. Nous avons tous des atouts, des valeurs, et bien que nous soyons mercredi, nous nous sommes particulièrement… endimanchés ! Chez les hommes, le costume-cravate est de mise ; moi j’ai opté pour un ensemble blanc. Je suis donc la seule femme lauréate et toute de blanc vêtue, ça commence bien ! L’ambiance est pourtant à la détente, le climat est très chaleureux et le staff de Groupama  nous met vraiment à l’aise, un grand merci à lui !

 

Et puis arrive le moment de la remise des prix. L’amphithéâtre est décidément rempli, je repère la scène, l’animateur PPDA puis le jury composé d’une dizaine de personnalités dont Michel Desjoyeaux. Personnellement, j’ai de l’admiration pour celui que l’on nomme le « professeur », grand navigateur et entrepreneur éminent qui construit de si fabuleux bateaux au chantier naval de Port La forêt. Avoir un Finistérien sur scène c’est quand même très réconfortant pour la Brestoise que je suis ! 
Soudain, tout s’accélère : sous les feux des projecteurs, je monte sur scène, je serre les mains du renommé présentateur, du jury, j’ai une montée d’adrénaline et de l’émotion en regardant sur grand écran le film super pro réalisé sur Rosalie Life, et puis arrive la question que l’on me pose souvent : dire pourquoi et comment est né un tel projet ? Là, tout le monde écoute, je dois m’exprimer clairement face à la salle, en pleine lumière, revenir à la genèse du projet,  à ce qui nous anime depuis le début de cette aventure : l’histoire du vieillissement de mes parents, mes sentiments ; comment peut-on se faire voler son propre vieillissement ; comment, a contrario, en développant plus de partage et de dynamiques collaboratives, il devient possible de reprendre le pouvoir d’agir et de décider. Sortir de l’isolement, mutualiser les coûts de la vie, participer à des projets collectifs sont autant d’arguments qui parlent, touchent chacun en son for intérieur. C’est pour cela  que Rosalie Life a de l’avenir. Nous apportons des solutions concrètes à un moment où la société a besoin de reprendre soin de ses concitoyens et ce, quel que soit leur âge.

 

L’après cérémonie reste un moment « dingue » aussi ! Beaucoup de personnes viennent me voir, me félicitent pour cette initiative, pour cette belle idée conjointe du partager & faire ensemble. On me remercie de bousculer, de faire prendre conscience aux gens qu’il est préférable d’anticiper sur son vieillissement quand on est en forme pour justement prévoir ce temps de vie et qu’il soit le plus favorable possible. C’est également le moment du selfie avec Michel Desjoyeaux ! Nous en profitons pour parler de nos parcours, de notre attachement à la Bretagne, et à l’esprit d’entreprise qui pousse les femmes et les hommes  à trouver des solutions, à innover pour mieux affronter les éléments, les événements de la vie, l’avancée en âge.

 

Rosalie Life, lauréat 2016 du prix Groupama Créateurs de confiance dans la catégorie Habitat & logement, ça fait profondément sens. Recevoir ce prix des mains de notre partenaire signifie que nous ne sommes pas les seules à croire que le développement de pratiques collaboratives, et particulièrement autour de l’habitat participatif si emblématique pour nous, est une vraie solution pour vivre mieux… jusqu’au bout de la vie. Il nous ouvre les portes d’autres régions pour faire connaître et essaimer le concept Rosalie Life : partageons plus pour vivre mieux.

 

 

 

Pour aller plus loin :