Ma sortie conviviale et facile en kayak sur l'Elorn !

Retourner à la page d'accueil

Un soleil éclatant, un vent portant, la marée descendante, un encadrement pro, ambiance décontractée... Toutes les conditions sont décidément réunies pour cette "sortie conviviale et facile en kayak sur l'Elorn" ! Pour moi qui vais tester cette activité pour la première fois avec mon fils, ça me rassure. Et, sur place, ni lui ni moi ne sommes au bout de nos surprises...


 





Comme chaque mois, Rosalie Life invite des particuliers et des Rosalie à découvrir l'activité d'un de ses partenaires Sports, Nature & Bien-être. Après le PPVR à bord du Brestoa, le longe côte en baie de Morgat, la visite de l'hotel spa la Baie des Anges à Landeda, la dégustation d'huitres chez Legris, la découverte des Troglogîtes au coeur des Monts d'Arrée, l'atelier recettes et vertus des épices avec Cuistot du coin, la balade en calèche et roulotte sur les routes de Bretagne, ce samedi 19 mai c'est au tour de l'association Canoe Kayak brestois de nous initier... 

 

  • Samedi 19 mai 6h50 : tiens, j'entends des petits pas de souris près de mon lit... 6h50 ?!! Normalement le réveil était à 7h15. OK j'ai compris, "maman il faut y aller" ! 
  • 8h30 : nous arrivons au port du Moulin Blanc où nous accueillent Laurent et son équipe du jour dans les locaux du CKB. Dehors, c'est une nuée d'enfants et ados en combi qui cherchent leur moniteur du jour. Pour plus de confort, nous nous installons dans une salle réservée où nous prenons tranquillement le petit-déjeuner. Comme pour la balade en calèche, j'ai face à moi un groupe de 25 participants intergénérationnel (plusieurs parents avec enfants, un couple, des collègues, etc.), dont la majorité n'a jamais fait de kayak ou en tout cas pas récemment. Laurent et Marco du CKB nous briefent puis nous invitent à nous équiper pour la sortie. Le grand beau temps rayonne sur la rade, mais le shorty, le lycra et un coupe-vent ne sont pas du luxe. Direction la cale de Landerneau par la route.
  • Un peu après 10h00 : Sur place, nous récupérons les pagaies, ajustons les gilets de sauvetage, nous tartinons de crème, prenons la pose (bah oui il faut bien immortaliser ça) et c'est parti ! Plus d'esquive possible, à nous les esquifs ! Chacun embarque dans les kayaks 1 ou 2 places et le bateau sécu ferme la nav'. 
  • Ca y est, je suis sur l'eau, dans un gros kayak 2 places, avec mon fils devant. Les premiers coups de pagaie sont peu gracieux et désordonnés et ça tangue un peu mais très vite nous moulinons des bras, trouvons notre rythme et poussés par le vent, nous avons même de premières sensations de vitesse. Je découvrirai un peu plus tard la VRAIE sensation de vitesse à bord d'un kayak une place, rien à voir ! Petit à petit, le groupe s'étale sur quelques dizaines de mètres. A l'arrière, nous glissons tranquillement sur l'Elorn, c'est apaisant. Nous profitons du moment, des couleurs, du silence. De temps en temps, un petit coup de pagaie nous envoie de l'eau fraîche et ça fait du bien. Nous admirons à gauche des maisons de maîtres et des cygnes, à droite des chevaux sur la rive. Nous faisons un brin de causette et nous nous encourageons. Tout le monde est ravi ! 
  • Au bout de deux heures, les muscles fatiguent, il commence à faire faim, pipi et froid pour plusieurs d'entre nous. Ca tombe bien, Laurent annonce une pause tout près de la Chapelle Saint Jean. Nous avons déjà parcouru plus de 9 km sur l'Elorn. Nous prenons une rapide collation, c'est l'occasion d'échanger quelques blagues. C'est qu'elles en ont sous le pied les Rosalie !
  • C'est reparti, la mer en approche et le pont de l'Iroise aussi ! Mon fils me demande : "Est-ce que le pont de l'Iroise, c'est la frontière entre la rivière et la mer de Brest ?". Le laissant tout à sa réflexion, je le dépose sur le bateau sécu et je repars, dans un kayak monoplace cette fois-ci. Le bonheur, c'est hyper léger en fait ! Et la visite de reprendre, à droite la pyrotechnie puis le Relecq Kerhuon, ... en face et dessous... successivement les ponts de l'Iroise et de Plougastel. Souffle coupé par la dimension des piliers et l'écho provoqué par les voitures juste au dessus. 
  • 13h30 : nous arrivons au port du Moulin Blanc. Et là surprise, un dauphin est annoncé ! Plusieurs participants décident de s'en approcher. Quelques minutes plus tard, tout le groupe est de retour à la cale. J'ai rarement vu des sourires aussi larges sur les lèvres. 
  • 14h00 passées : une petite douche rapide, le temps de ranger le matériel et on se dit "à une prochaine fois". Catamaran ? Paddle ? Des activités à vous faire découvrir, Rosalie et moi n'en manquons pas ;o) ! Un grand merci à tous les participants, à l'équipe du CKB et aux photographes du jour. 

 

Vos avis sur cette sortie :

"j'ai adoré, c'était génial, merci !" nous a dit Marc, nouvel inscrit, première sortie avec Rosalie Life !

"Merci beaucoup pour les photos. Nous sommes tous très contents de notre sortie kayak, c'était très chouette. J'ai demandé aux enfants s'ils aimeraient faire d'autres sorties, ils ont répondu qu'ils aimeraient faire du catamaran. L'organisation était au top et la sortie bien adaptée aux différents âges"

nous a écrit Dominique et sa tribu

 

"c'était super, conditions top, à refaire ! je tenterais bien du paddle la prochaine fois !" 

rendez-vous en juillet Anne !

 

Vous souhaitez...